Carine Jallamion

Professeur d'Histoire du droit à la Faculté de Droit et de Science politique de Montpellier

Le Code d’Hammurabi

Ce Code est rédigé à la demande du roi Hammurabi, roi de Babylone, vers 1750 avant notre ère. Il s’agit là d’un des « codes » les plus anciens, qui a été gravé sur pierre. L’une d’entre elles a été retrouvée dans les ruines de la ville de Suse, dans le Sud de l’Iran, en 1901, par une équipe d’archéologues français. Cette pierre se trouve aujourd’hui au Musée du Louvre et présente la quasi intégralité du texte du Code.

Stèle de basalte visible au Musée du Louvre, sur laquelle est gravé le texte du Code d’Hammurabi. 

Voici un détail de la stèle où l’on voit bien l’écriture cunéiforme,

la plus ancienne forme d’écriture connue avec les hiéroglyphes égyptiens.

En haut de la stèle est représenté le roi Hammurabi, qui se tient debout, en position de révérence, devant le dieu Soleil, Samash. Des rayons solaires partent de ses épaules. Samash remet à Hammurabi un anneau et un bâton, symboles du pouvoir. 

Publicités

Information

Cette entrée a été publiée le 28 août 2012 par , et est taguée , , .
%d blogueurs aiment cette page :